#2 - Le choix de l’écologie interne

Je ne comprends pas (bien) l’intérêt d’explorer mon monde intérieur. Je considère que je n’ai rien à apprendre de nouveau sur moi.

Je suis souvent coupé.e de ma flamme intérieure. Je ne me sens pas créatif.ve. Je peux me sentir bloqué.e dans certains choix que j’ai fait.

J’ai l’impression que le champ des possibles est très réduit et je me sens souvent seul.e. De manière plus ou moins consciente, je me juge beaucoup et je juge beaucoup les autres.

Je choisis d’explorer mon monde intérieur afin d’approfondir la connaissance que j’ai de moi. Ce voyage intérieur change ma relation à moi-même et au monde qui m’entoure.

J’avance, sans me juger, en écoutant ce qui est profondément juste et vrai pour moi.

Je choisis d’identifier, d’accueillir puis de dissoudre les émotions bloquées, les peurs, les croyances et les comportements, en moi, devenus limitants pour accéder à l’expression de qui je suis vraiment, de mon énergie créatrice.

Par le simple fait de prendre soin de ma relation à moi même, je cultive ma capacité à prendre soin de mes relations au vivant et à mes écosystèmes dont la planète terre.

Je choisis de faire confiance en la capacité d’autrui à en faire de même.