#4 - Le choix de la juste responsabilité

J’ai tendance à juger facilement autrui et à avoir des relations compliquées. Je me sens souvent victime de ce qui arrive dans ma vie et je peux avoir l’impression de vivre des situations injustes dont je me serais passées.

De manière plus ou moins consciente, j’attends des autres (managers, conjoints, amis, collègues, enfants, …) qu’ils assurent ma sécurité physique, émotionnelle ou mentale.

Il peut m’arriver de prendre soit plus (sauveur), soit moins (victime) de 100% de ma part de responsabilité.

Je mets entre les mains d’autrui la validation de qui je suis et de ce que je fais.

Je pense que certaines personnes ne sont pas capables d’assumer leur part de responsabilité.

Je choisis de sortir du jugement pour prendre ma juste part de responsabilité dans chacune de mes relations. 

J’accueille l’idée que de manière plus ou moins consciente, je contribue à créer ce qui arrive dans ma vie et que chaque expérience représente une opportunité de transcender quelque chose en moi qui me permet de mieux me connaître.

Je reconnais être en charge de ma responsabilité physique, émotionnelle et mentale.

Je choisis de ne prendre ni plus (le sauveur) ni moins (la victime) que 100% de ma part de responsabilité. Cela me permet de réaliser que je suis la seule personne à avoir la responsabilité de qui je suis et de ce que je choisis.

J’invite les autres à assumer également leur juste part de responsabilité.